Des petits pas … un grand pas !

Paradigme … quel joli mot ! On l’entend souvent en ce moment, non ? La première fois que je l’ai rencontré, c’était dans un comics, « Irrécupérable », dans lequel le plus puissant des super héros pète les plombs et éradique des millions d’humains. Ironique, non ?

Avant de continuer, pour ceux pour qui comme moi ce mot est assez nouveau, une définition : Un paradigme est — en épistémologie et dans les sciences humaines et sociales – une représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent du monde qui repose sur un fondement défini. (wikipédia).

Nicolas Hulot a baissé les bras car selon lui, les petits pas qu’il fait sont insuffisants pour inverser le processus de destruction de l’espèce humaine entamé depuis environ un siècle. Bon, la planète survivra, elle, car même couverte de plastique, même si 90 % de la biodiversité disparaît, Gaïa saura tout recréer. Là n’est pas le sujet.
Il estime ses petits pas insuffisants car pour lui un changement de paradigme est indispensable. Il a raison sur ce dernier point. Le gouvernement explique quant à lui qu’il lui est impossible de faire de grands pas. Il a raison également : il est illusoire d’attendre de nos « élites » tout geste important venant rogner leurs avantages et leur pouvoir.

Alors, est-ce sans espoir ? Je ne le pense pas. Certes, le changement ne viendra pas des petits pas d’un seul homme. Il ne viendra pas non plus de grands pas des premiers de cordée. La seule chose réalisable et réaliste, c’est que chacun fasse un petit pas à son niveau. Ne plus acheter certains produits nuisibles à la planète entraînera ceux qui les fabriquent à y renoncer, ne plus voter pour ceux qui ne tiennent pas leurs promesses écologiques (ou n’en font pas) les fera changer (d’attitude ou de métier) et ne plus agir de manière irréfléchie (en jetant son mégot par terre, laissant couler l’eau, mangeant plus que besoin) réduira la pollution. Le changement de paradigme naîtra de ces petits pas de nous autres petites gens.

Et au final, chaque petit pas d’un homme fera un grand pas pour l’humanité.

Stéphane.