Le sucre glace : pourquoi acheter alors que l’on peut faire ?

Pour certaines douceurs sucrées, nous avons besoin de sucre glace. En supermarché, vous allez pouvoir en acheter conditionné en général en 500g. On en utilise 1/3 voir la moitié du pot puis ça reste des années au fond du placard.

Cette denrée n’est pas périssable mais malgré l’ajout d’amidon elle va être sensible à l’humidité. De plus son coût est délirant !! Vous pourrez le trouver de 2,58€ le kilo, lors qu’il est fabriqué avec du sucre blanc raffiné qui lui coûte environ 1 € le kilo (soit 2,5 fois plus cher) jusqu’à 11,15€ le kilo en bio alors que nous pouvons achetez le sucre roux bio en vrac à environ 2,55€ le kilo (soit 4,3 fois plus cher). Et pourquoi ne pas jouer sur l’effet mode du « commerce équitable » en le vendant à 26€ le kilo…

En tout cas, nous ne nous posons plus la question de comment faire pour consommer du sucre glace face à des industriels qui abusent même sur de simples produits du quotidien.

Qu’est ce que le sucre glace ? C’est du sucre passé au robot mixer environ 10 à 15 secondes pour en faire une poudre. Plus besoin d’en acheter mais juste de le faire au moment ou vous en avez besoin.

Vous pouvez faire de même pour le sucre glace qui coûte aussi très cher !! Une gousse de vanille et du sucre dans le robot et le tour est joué. Vous obtenez du sucre glace vanillé que vous pouvez conserver dans un pot en verre.

Un goût de Koh Lanta chez Or des Soucis

Selon Ingrid « les jeunes viennent vivre leur Koh-Lanta » : parler de toilettes sèches, décrocher du téléphone car peu de connexion à la campagne ou encore faire la vaisselle avec un savon de Marseille… un dépaysement pour ces jeunes citadins !

Ingrid et Isabelle accompagnent les jeunes dans leurs démarches du quotidien pour développer leur autonomie, l’alimentation est donc au cœur de leur préoccupation : savoir gérer leur budget, apprendre à se faire à manger et manger plus équilibré. Lors de l’atelier, chaque jeune à pu se positionner sur des tâches, demander des conseils, exprimer leurs difficultés au quotidien… tout en respectant leur histoire de vie afin de profiter de cette expérience dans la bienveillance. L’entraide et la convivialité étaient au rendez vous !

Le thème principal sur lequel nous avons travaillé est le budget des jeunes qui disposent de 49 euros par semaine pour l’ensemble des repas.

Nous avons donc réalisé un repas pour 10 personnes pour 18 euros soit 1,8 euros par personnes.

Au menu des recettes simples qui demande peu de matériel car les jeunes ne sont pas énormément équipé pour cuisiner et une valorisation maximum des matières premières utilisées afin d’éviter le gaspillage. A l’annonce du menu, nous avons observer la plupart des visages se décomposer à l’idée de manger des légumes.

En entrée : une soupe de carottes moches, de minis potimarrons, de vert de poireaux, d’épluchures de pommes de terre, d’oignons et d’un bouquet garni

En plat : une tarte poireaux-pomme de terre (cuisson micro-onde)-emmental avec une salade de chou et sauce salade

En dessert : une tarte aux pommes

Un grand merci aux jeunes car nous nous sommes régalés mais nous avons aussi bien rigolé !!

Un atelier n’est pas suffisant pour faire évoluer leur rapport à l’alimentation mais c’est en semant quelques graines que les consciences s’éveilleront un jour…

 

Témoignage des jeunes

Ingrid (moniteur éducateur à l’Espace de Mise en Autonomie) et Isabelle (Maîtresse de maison au Foyer de Préparation à l’Autonomie) nous ont proposé le projet « FEPAMA Cuisine » qui associe des jeunes des deux structures.

Nous sommes 6 jeunes âgés de 16 à 18 ans à participer à cette journée : Arthur, Angelle et Noémie qui vivent au FPA et Nurish, Marie-Léa et Lorena de l’EMA.

Ce projet nous a été proposé comme une découverte pédagogique pour le travail quotidien que nous faisons sur notre autonomie.

Cette activité nous a permis pour certain d’apprendre à cuisiner des légumes ainsi que de découvrir comment les cultiver, pour d’autre tout simplement manger des légumes. Ce fut aussi l’occasion de montrer que l’on peut manger sain et acheter des fruits et légumes avec un petit budget. Chacun d’entre nous à des goûts différents mais l’atelier nous a permis de découvrir de nouvelles façons de cuisiner les légumes « tant détestés ».

Cette expérience nous a permis de découvrir, d’apprendre et de partager un moment convivial. Après le repas nous avons visité la ferme d’animation pour une digestion calme et venteuse…

Témoignage d’Ingrid et Isabelle, les accompagnatrices

Aurélie et Stéphane nous ont fait partager leur passion pour la nature. Ils nous ont fait passer une très belle journée malgré le temps pluvieux. Les jeunes ont été ravi de cette journée en proposant de revenir pour partager un autre moment convivial. Nous avons appris beaucoup de choses durant cette journée tournée vers l’écologie, le recyclage, le bio et la nature en général !

Un duo d’anniversaire

Aujourd’hui, Célia et Perrine sont venues fêter leurs anniversaires avec leurs copines à la ferme.

Pour l’occasion, elles sont parties à la découverte de nos animaux à travers un jeu de piste : à chaque animal, une mission à réaliser, comme par exemple pailler la case de Pinette, remplir la piscine des canards ou ramasser de l’herbe pour les cochons d’Inde. Quant aux plus téméraires, elles ont tenté leur chance au rodéo cochon (aucune blessée grave).

 

Nos « petites fermières » ont fort bien travaillé et ont mérité une goûter avec au menu un moelleux aux pommes accompagné d’une mousse au chocolat et de sirop de menthe et de sureau, le tout fait maison.

Nous avons également passé un excellent moment et étions heureux de voir, au fil des semaines, les efforts accomplis en matière de covoiturage et de recyclage du papier cadeau s’intensifier. Il y avait même un cadeau fait maison !

A bientôt pour d’autres anniversaires.

Une première à la ferme

Jade fêtait samedi dernier pour la première fois son anniversaire avec des copines alors elle était ravie de le faire à la ferme.

Pour l’occasion, nous sommes partis à la découverte des petits animaux de la ferme. Le groupe de copines a dû répondre à plusieurs questions sur les habitudes de vie des animaux rencontrés.

Leur curiosité leur a permis de récupérer les morceaux d’une cabane à mésange que nous avons ensuite assemblée après une initiation à l’utilisation de la visseuse. Nous avons terminé cette aventure en installant cet abris dans le vieux pommier.

L’après midi s’est terminée avec un goûter maison, pleins de cadeaux et des rires bien sûr.

7 ans ça se fête!!

Hier chez « Or des Soucis », nous avons fêté les 7 ans de Liv. Pour l’occasion, elle avait choisi de faire un atelier loisirs créatifs. Elle et ses copine ont réalisé une mangeoire à oiseaux en boite de conserve. Nous avons ensuite visité la ferme afin de rencontrer ses habitants. Enfin nous nous sommes retrouvé autour d’un gâteaux où les filles ont découvert la capucine, une fleur commestiblement piquante!!

Très belle après midi créative…

dscn9097dscn9095

Tarte à la rhubarbe

Ingrédients :

 Pâte sucrée de Christophe Felder (extrait de son livre « Pâtisserie ») :

  • 120g de beurre mou
  • 80g de sucre glace
  • 25g de poudre de noisettes
  • 1 pincée de sel
  • 1 œuf
  • 200g de farine

Garniture :

  • 600g de rhubarbe épluchée
  • 2 œufs
  • 20cl de crème fraiche liquide entière
  • 125g de sucre

 

Préparation :

  1. Réalisez la pâte à tarte : dans un saladier, pesez le beurre et tamisez le sucre glace par-dessus. Ajoutez la poudre de noisettes et le sel. Mélangez l’ensemble avec une spatule jusqu’à l’obtention d’une préparation à la texture homogène.
  2. Cassez l’œuf dans la pâte et mélangez.
  3. Tamisez la farine par-dessus et continuez de mélanger sans trop travailler la pâte.
  4. Enveloppez dans un film alimentaire et laissez-la reposer au réfrigérateur 1 à 2 heures afin que la pâte perde une partie de son élasticité pour éviter qu’elle se rétracte lors de la cuisson.
  5. Épluchez la rhubarbe afin de retirer la partie fibreuse. Coupez les tiges en morceau de 1 à 2 cm et mettez-les à macérer dans un saladier avec 3 cuillères à soupe de sucre pendant environ 1 heure.
  6. Mettez le four à préchauffer à 200°C (thermostat 7).
  7. Égouttez la rhubarbe dans une passoire.
  8. Étalez la pâte directement dans un moule à tarte beurré et fariné si besoin.
  9. Dans un saladier, battez les œufs entiers avec le sucre puis ajoutez la crème fraiche et mélangez.
  10. Répartissez la rhubarbe sur le fond de pâte puis versez la préparation précédente.
  11. Enfournez environ 45 minutes.
  12. A la sortie du four, laissez refroidir 10 minutes. Démoulez pour faire refroidir sur une grille.

Conseils :

J’ai ajouté de la sauge ananas qui apporte un goût vraiment sympathique à la tarte.

A dégustez seule. Pas besoin d’artifices, c’est une tuerie.

Tartinade de poireaux

Ingrédients :

  •  300g à 350g de blanc de poireaux
  • Un peu de vin blanc
  • 150g de fromage frais de brebis si possible non égoutté
  • 1 cuillère à café de moutarde à l’ancienne
  • Des herbes aromatiques au choix : oseille, vesce, pâquerette…
  • Sel et poivre

Préparation :

  1.  Nettoyez puis émincez les poireaux afin de les faire fondre 10 à 15 minutes dans une casserole. Déglacez au vin blanc et laissez cuire 5 minutes de plus. Laissez refroidir.
  2. Versez dans le mixer puis ajoutez le fromage, la moutarde, les herbes. Salez poivrez. Mixez le tout quelques secondes afin d’obtenir une texture de rillettes.
  3. Déposez la tartinade dans un bocal et réservez au moins une heure au réfrigérateur afin que les saveurs se diffusent.

Conseils :

 J’ai utilisé des herbes sauvages pour cette recette : vesce, oseille sauvage et jeunes pousses de marguerites.

Attention : consommer des plantes sauvages si et seulement si sous savez parfaitement les reconnaître !! Sinon privilégiez de la ciboulette, du persil et du romarin par exemple.

 

Flan de légumes d’hiver

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

  • 200g de blanc de poireaux
  • 180g de carottes
  • 180g de panais
  • 1 oignon
  • De l’huile d’olive
  • 6 œufs
  • 4 cuillères à soupe de crème fraiche
  • 80g d’emmental râpé
  • Du curry (1 à 3 cuillères à café selon les goûts)
  • Sel, poivre

Préparation :

  1.  Préchauffez le four à 180°C (thermostat 6).
  2. Préparation des légumes :
  3. Pelez et émincez l’oignon. Faites-le revenir dans une sauteuse avec un peu d’huile.
  4. Coupez les pieds des poireaux ainsi que le vert (sauf si vous souhaitez que le goût soit plus fort en poireaux). Fendez les poireaux en deux et nettoyez-les puis émincez les. Les ajouter dans la sauteuse.
  5. Epluchez les carottes et les panais puis les râper. Ajoutez-les avec le reste des légumes. Laissez cuire environ 10 à 15 minutes.
  6. Dans un saladier, battez les œufs en omelette, incorporez la crème fraiche, le fromage, le curry ainsi que le sel et poivre. Mélangez l’ensemble.
  7. Quand les légumes sont fondants, ajoutez-les à la préparation et mélangez.
  8. Versez la préparation dans des moules à muffins ou autre.
  9. Enfournez 20 à 25 minutes.

Conseils :

Cette recette est facilement adaptable aux restes que vous avez dans le réfrigérateur en changeant les légumes ou le fromage … et les flans sont aussi bons froids que chaud !

Risotto de poireaux

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 2 à 4 blancs de poireaux selon la taille
  • 1 oignon
  • 400g de riz à risotto
  • 50ml de vin blanc sec
  • 2L de bouillon de légumes avec 2 cubes (ou maison)
  • 100g d’emmental râpé
  • De l’huile d’olive
  • Sel, poivre

Préparation :

  1.  Pelez et émincez l’oignon. Faites le revenir dans une sauteuse avec un peu d’huile.
  2. Coupez les pieds des poireaux ainsi que le vert (sauf si vous souhaitez que le goût soit plus fort en poireaux). Fendez les poireaux en deux et nettoyez-les puis émincez les pour les faire fondre 10 minutes avec les oignons.
  3. Préparez le bouillon : Faites bouillir de l’eau puis ajoutez les cubes et mélangez jusqu’à dissolution.
  4. Dans la sauteuse, ajoutez le riz et laissez cuire 5 minutes en remuant régulièrement. Les grains de riz doivent devenir nacrés.
  5. Mouillez ensuite avec le vin blanc et laissez-le complètement s’évaporer.
  6. Puis ajoutez une louche de bouillon. Quand celui-ci est totalement absorbé par le riz, ajoutez une autre louche et procédez ainsi jusqu’à ce que le riz soit cuit. Comptez environ 18 minutes.
  7. 1 minute avant la fin de la cuisson, ajoutez l’emmental et mélangez.
  8. Salez, poivrez puis régalez-vous !!

Conseils :

C’est un peu fastidieux en surveillance mais c’est tellement bon que ça vaut le coup d’être un peu patient.

Je ne mets que les blancs de poireaux car ça n’est pas mon légume préféré et le vert est fort en goût mais vous pouvez tout à fait mettre le vert. Je l’utilise pour faire un bouillon de légume ou dans un mijoté sinon il repart à la terre par le biais du compost.

J’ai utilisé de l’emmental car c’est ce que j’avais dans le réfrigérateur mais le risotto est une recette italienne donc vous pouvez mettre du parmesan.

Gâteau Patidou-noix de coco

Ingrédients :

  • 300g de purée de courge Patidou
  • 75g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 150g de sucre
  • 100g de beurre fondu
  • 3 œufs
  • 150g de noix de coco en poudre

Préparation :

  1. Lavez les courges à l’eau (car la peau se mange) puis coupez les courges en deux afin de les épépiner.
  2. Faites cuire les courges dans une cocotte-minute (environ 10 minutes quand ça siffle).
  3. Mettez votre four à préchauffer à 180° (thermostat 6).
  4. Dans un saladier, battez les œufs et le sucre.
  5. Ajoutez la farine, la levure, le beurre fondu, la purée de courge et la noix de coco puis mélangez le tout.
  6. Versez la préparation dans un moule soit beurré soit avec un papier cuisson.
  7. Enfournez pendant 35 à 45 minutes selon votre four.

Dès que le gâteau a refroidi, vous pouvez vous régaler.